> Retour <

Les "big data" en biologie: un nouveau partenaire pour accélérer la R&D

Le déchiffrage du génome humain et les percées majeures en génétique qui sont survenus à la fin du siècle dernier ont permis l’émergence de nouveaux concepts et de nouvelles technologies pour revisiter la biologie avec des performances inégalées. Ces technologies sont au carrefour de disciplines telles que les mathématiques, l’informatique, la physique et la chimie. Elles permettent de générer des données massives (les big data) qui reflètent fidèlement l’état d’un système biologique. Ces technologies dites « omiques », adossées à la biologie classique, permettent de révéler avec plus de profondeur le fonctionnement des systèmes qu’elles explorent et d’en prédire le devenir. La métabolomique constitue à cet égard un pilier majeur de ces technologies, avec des applications multiples en recherche fondamentale, mais aussi appliquée et comme moteur d’innovation pour la R&D.
Le pdf du webinaire est disponible ici